Programme du challenge Guy Riquet – Guy Paulet du 11 Septembre

Voici le programme du Challenge Guy Riquet – Guy Paulet qui se tiendra le Samedi 11 septembre 2021 au gymnase de Lexy à partir de 10h.

Une permanence pour la création des licences se tiendra au club house.

En cloture de cette journée, vous pourrez assister à la première rencontre de la saison du championnat de Nationale 3 Masculine entre P2H et Bogny, à partir de 19h30.

Le planning des entraînements 2021-2022 est en ligne !

Le planning d’entraînements de cette nouvelle saison est disponible !
Vous pourrez le trouver ici

Les dates de reprise pour les équipes jeunes sont les suivantes :

Baby HB : 08/09 à Lexy de 15h à 16h15
U9 mixte : 08/09 à Lexy de 15h à 16h15
U11G et F : 01/09 à Lexy de 16h15 à 17h30
U13 G : 30/08 à Lexy de 17h à 18h15
U13F : 30/08 à Lexy de 18h15 à 19h45
U15 G : reprise des créneaux à partir du 02/09
U15F : reprise des créneaux à partir du 30/08
U16F : reprise des créneaux à partir du 30/08
U18G : reprise des créneaux à partir du 03/09

Challenge Guy Riquet et Guy Paulet

Le 7 septembre 2019 à la salle des sports de Lexy (rue Albert Lebrun) aura lieu l’édition 2019 du Challenge Guy Riquet et Guy Paulet.

De 10h à 17h15, venez assister à des matches de handball opposant différentes équipes du club.

A partir de 17h15, les joueuses de l’équipe séniore féminine (Nationale 3) seront opposées aux moins de 18 ans du BMHB (bassin Mussipontain) évoluant en championnat de France.

Et pour finir cette belle journée de handball, vous pourrez assister à partir de 19h30 au premier tour de la Coupe de France nationale entre l’équipe séniore masculine de P2H (Nationale 3) et Metz Handball (Nationale 2). Le coup d’envoi sera donné à 20h30.

Petite restauration et buvette sur place.

 

Cliquez ci-dessous pour agrandir l’image. Vous pouvez également télécharger le programme au format PDF.

 

Portrait du mois de Septembre: David WECHTLER

En ce mois de septembre, nous allons à la rencontre de l’entraîneur de l’équipe seniore féminine: David WECHTLER.

David Wechtler

David, peux-tu te présenter rapidement ?

Je m’appelle David Wechtler, j’ai 48 ans.
Mon rôle au sein de ce nouveau club pour moi est déjà de m’intégrer car je viens d’un autre département et d’essayer d’apporter l’expérience que j’ai pu accumuler tout au long de ma carrière. Ensuite j’ai décidé d’encadrer une équipe, donc je prends un rôle de coach et certainement de joueur quand mon planning me le permettra !!!

Être coach n’est pas toujours facile; comment t’es venue l’idée de devenir entraîneur ?

En fait c’est venu il y a maintenant quelques années quand j’avais décidé d’arrêter de jouer. Mon club de l’époque (Bousse) est venu me chercher pour entrainer leur équipe première. Ce que j’ai accepté et puis voilà… Et surtout, j’ai pris, pendant les 34 années ou j’ai joué, beaucoup de plaisir et le hand porte de belles valeurs, donc je ne me voyais pas ne pas retransmettre ce que l’on a pu m’apporter.

Quel est ton meilleur souvenir lors d’un match de hand ?

Mince si on parle de souvenirs ça veut dire que je commence à prendre de l’âge !!! Il y en a beaucoup, mais j’en retiens trois :
– La finale d’un tournoi international à Teramo en Italie contre Bucarest avec le club de Thionville
– Une montée contre Dreux ou l’on avait gagné chez eux
– Et une finale quand j’étais en équipe de Moselle en 1985 contre le Bas-Rhin aux Jeux de l’Avenir à Paris.

Tu es arrivé l’année dernière au club; peux-tu nous faire un premier bilan de ta première année parmi nous ? David Wechtler

Non, là j’avoue qu’il est trop tôt pour faire un bilan. Je suis arrivé en milieu de saison pour aider une équipe dans un club que je connaissais malgré tout. Il y a beaucoup de personnes que j’apprécie mais ne connais pas encore les rouages du fonctionnement de ce club. Cependant il y règne une ambiance familiale avec des qualités et des défauts comme partout.

Tu as récupéré l’équipe séniore féminine en milieu de saison dernière et tu as décidé de continuer avec elles pour cette nouvelle saison. Quels sont tes objectifs cette année ?

Disons que j’ai récupéré une équipe plutôt en perte de vitesse avec des problèmes d’effectifs et je ne me voyais pas arrêter dans ces conditions. J’espère qu’on va pouvoir reformer une équipe solide et péreniser un groupe pour quelques années. Donc, si c’est le cas, il faut créer une dynamique pour réussir à se placer en tête de groupe les années à venir.
Cette année est une année de transition et mes impressions sont plutôt positives. J’espère pouvoir embêter les têtes du groupe et me hisser dans les 5 premières, ce qui serait plutôt intéressant pour la suite.