Repas dansant du club

Le repas dansant annuel de P2H Handball aura lieu le 18 mai au foyer municipal de Lexy (6 rue du Maréchal Foch).

Nous vous attendons à partir de 20h pour partager une soirée de convivialité autour d’un repas dont voici le menu:

 

Si vous êtes intéressé, merci de faire parvenir votre réservation soit auprès de Sandy DIDIER (sandy.didier@wanadoo.fr 06.65.34.75.90) soit auprès d’Angélique BRIMONT (brimontbrimontangeli.fabrice@neuf.fr 06.70.98.91.75)

Tarifs:

Adultes : 20 €
Enfants: 12 €

Le club est également à la recherche de bénévoles pour aider à l’organisation de cette soirée. Si vous souhaitez vous porter volontaire, veuillez remplir le document ci-dessous et faire parvenir l’encart à l’éducateur de votre enfant.

Retour sur le stage multisports de février 2019

Du 11 au 15 février 2019, le P2H Handball organisait pour la première fois au gymnase de Lexy une semaine de stage multisports ouverts aux enfants de 7 à 11 ans (CP à CM2).
55 enfants, licenciés du club ou non, ont pu s’essayer à tous ces différents sports:
Ultimate, Tchoukball, Tennis, Rugby, Judo, Athlétisme, Badminton, Basket, Football, Art du cirque, Boxe, Thèque Baseball, Jeux traditionnels et bien sûr du Handball tous les matins.

Retour en images et en vidéo sur cet événement qui a connu un franc succès.


 



Evènement Hand Famille 2018

Pour clôturer l’année 2018 en beauté, le P2H Handball organise son traditionnel évènement « Hand Famille » le 15 décembre à la salle des sports de Lexy.
Venez nombreux participer à cette journée conviviale et sportive dès 9h et jusqu’à 21h !!!
De nombreux lots et surprises attendent les enfants!

Décathlon et Shopin partenaire officiel.

Télécharger le planning: 

Portrait du mois de Septembre: David WECHTLER

En ce mois de septembre, nous allons à la rencontre de l’entraîneur de l’équipe seniore féminine: David WECHTLER.

David Wechtler

David, peux-tu te présenter rapidement ?

Je m’appelle David Wechtler, j’ai 48 ans.
Mon rôle au sein de ce nouveau club pour moi est déjà de m’intégrer car je viens d’un autre département et d’essayer d’apporter l’expérience que j’ai pu accumuler tout au long de ma carrière. Ensuite j’ai décidé d’encadrer une équipe, donc je prends un rôle de coach et certainement de joueur quand mon planning me le permettra !!!

Être coach n’est pas toujours facile; comment t’es venue l’idée de devenir entraîneur ?

En fait c’est venu il y a maintenant quelques années quand j’avais décidé d’arrêter de jouer. Mon club de l’époque (Bousse) est venu me chercher pour entrainer leur équipe première. Ce que j’ai accepté et puis voilà… Et surtout, j’ai pris, pendant les 34 années ou j’ai joué, beaucoup de plaisir et le hand porte de belles valeurs, donc je ne me voyais pas ne pas retransmettre ce que l’on a pu m’apporter.

Quel est ton meilleur souvenir lors d’un match de hand ?

Mince si on parle de souvenirs ça veut dire que je commence à prendre de l’âge !!! Il y en a beaucoup, mais j’en retiens trois :
– La finale d’un tournoi international à Teramo en Italie contre Bucarest avec le club de Thionville
– Une montée contre Dreux ou l’on avait gagné chez eux
– Et une finale quand j’étais en équipe de Moselle en 1985 contre le Bas-Rhin aux Jeux de l’Avenir à Paris.

Tu es arrivé l’année dernière au club; peux-tu nous faire un premier bilan de ta première année parmi nous ? David Wechtler

Non, là j’avoue qu’il est trop tôt pour faire un bilan. Je suis arrivé en milieu de saison pour aider une équipe dans un club que je connaissais malgré tout. Il y a beaucoup de personnes que j’apprécie mais ne connais pas encore les rouages du fonctionnement de ce club. Cependant il y règne une ambiance familiale avec des qualités et des défauts comme partout.

Tu as récupéré l’équipe séniore féminine en milieu de saison dernière et tu as décidé de continuer avec elles pour cette nouvelle saison. Quels sont tes objectifs cette année ?

Disons que j’ai récupéré une équipe plutôt en perte de vitesse avec des problèmes d’effectifs et je ne me voyais pas arrêter dans ces conditions. J’espère qu’on va pouvoir reformer une équipe solide et péreniser un groupe pour quelques années. Donc, si c’est le cas, il faut créer une dynamique pour réussir à se placer en tête de groupe les années à venir.
Cette année est une année de transition et mes impressions sont plutôt positives. J’espère pouvoir embêter les têtes du groupe et me hisser dans les 5 premières, ce qui serait plutôt intéressant pour la suite.

Portrait du mois de Juillet: Régis DIDIER

Ce mois-ci nous dressons le portrait d’une figure emblématique du club: Régis DIDIER.

Regis Didier

Régis, peux-tu te présenter rapidement ?

Je m’appelle Régis Didier, j’ai 63 ans. Je suis licencié depuis l’âge de 8 ans. Je suis joueur, secrétaire du club P2H. J’ai également été président pendant 10 ans du club USBL Longwy.

Peux tu nous raconter ton parcours Handballistique depuis ta saison en D1 avec Longwy en 1974 ?

Regis Didier

Je pense être le dernier joueur à avoir connu toutes les divisions françaises de l’époque. J’ai été champion de France Nationale 2 avec Longwy mais aussi Champion de France interzone avec l’équipe nord-est JUNIORS. J’ai ensuite connu la Nationale 1, 2, 3 et 4.
Pour finir j’ai joué en prenationale, en excellence et en honneur région. Pour aujourd’hui évoluer en départementale.

Que penses-tu de l’évolution du handball ?

Le handball s’est professionnalisé et demande de plus en plus de dirigeants, d’argent et de bénévoles.

Quel est ton meilleur souvenir lors d’un match de hand ?

La montée en Nationale 2 avec la génération 84/85  composée de Pascal DIAN, Lionel DIAN, Krecho PERKOVIC, Philippe PETIT, Eric DIDGIOVANI, Serge BARTOLACCI, Pascal FROSIO, Philippe JOB, Patrice PARNIN, Jean-Paul TELLITOCI, Michel MICHEL, François DOLFINI. Avec comme entraîneur/joueur Michel WEBER. Ce match restera mon plus beau souvenir.

Le handball a traversé les générations dans votre famille, est-ce que tu penses que ça va continuer à l’avenir ?

Oui cela a commencé avec mon oncle Michel BRANDAO qui était gardien, puis moi, ensuite mon fils Julien joueur au même poste de gardien, ma fille Emilie joueuse en équipe 1 féminine et maintenant mes petits-enfants, Héla qui joue en U13, Sara en U11 et Mehdi en babyhand.

Le club P2H remercie Régis pour ses réponses et pour ses nombreuses années d’investissement au sein du club !

(entretien réalisé par les jeunes en service civique)